06/02 - marche plaisir à Sidi-Abed

Aller en bas

06/02 - marche plaisir à Sidi-Abed Empty 06/02 - marche plaisir à Sidi-Abed

Message  Marie Françoise le Mer 06 Fév 2019, 6:22 am

Les photos sont ici

Marie Françoise

Messages : 2352
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

06/02 - marche plaisir à Sidi-Abed Empty Re: 06/02 - marche plaisir à Sidi-Abed

Message  DEGANS Alain le Mer 06 Fév 2019, 6:26 am

06/02 - marche plaisir à Sidi-Abed Sidi-a10

"Le mercredi, tout est permis !"

Un brouillard à couper au couteau, à El Jadida, un soleil printanier à Sidi-Abed : de quoi nous inciter à quelques arrangements avec l'itinéraire... 

C'est donc sous la conduite de Mimi et Marie-Françoise que la troupe composée de dix huit "moutons" a suivi Panurge comme un seul homme, bien sagement sans aucune protestation.

Il nous fut proposé la montée -classique- vers le douar dominant la mosquée, les marais salants et l'océan... Jusque là, tout ce qu'il y a de plus classique. Mais nos deux guides du jour avaient une idée en tête afin de varier le classique et de mettre un peu de piment dans les épinards... au lieu de "foncer" sur le douar, nos deux gazelles de tête s'en furent s'aventurer vers un chemin redescendant vers le village. Un peu d'étonnement dans la troupe désarçonnée, mais personne ne protesta...

Atteignant le village, nous fûmes invités à traverser la route et nous nous dirigeâmes vers la plage de Sidi-Abed : la belle plage que voilà !

Une vue exceptionnelle d'une baie où se dessine, au bout, le "village des pêcheurs" et les barques amarrées se balançant au gré des vagues, s'offre aux yeux de nos promeneurs. Le sable est roussi par endroit des rejets de la mer : de l'algue rouge... étonnant en cette saison.

Les groupes se sont formés par affinités. On parle, ici, de la pluie et du beau temps ; là, la conversation roule sur les questions existentielles du déjeuner ; enfin, plus sérieusement, d'autres, beaucoup moins nombreux, confortent leur analyse de la crise sociale en France et refont le Monde qui, au demeurant, en a bien besoin...

On marche... très lentement ! On admire la clarté de l'eau qui vient "mourir" à nos pieds et l'on se dit que, décidément, se monde est beau et qu'il faut absolument le préserver pour les générations futures...

Nous voilà de retour au village... le temps a passé bien vite... certains n'en peuvent plus : l'estomac aux chevilles, ils décident d'apaiser leur fringale dans le petit restaurant du coin... 

DEGANS Alain

Messages : 1087
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum