09 janvier - Le golf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

09 janvier - Le golf

Message  Marie Françoise le Mar 09 Jan 2018, 5:42 am

Les photos sont ici

Marie Françoise

Messages : 2131
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 09 janvier - Le golf

Message  DEGANS Alain le Mar 09 Jan 2018, 6:16 am

Frais et dispo, d'une humeur joyeuse à l'idée de retrouver ses amis marcheurs qu'un mois hexagonal avait séparés, profitant d'un "créneau de tir" favorable annoncé par la météo nationale, je me rendis à l'appel du rendez-vous de la clinique des Palmiers... 09 h 10 et, étonnamment, pas l'ombre d'un jdidi marcheur ! J'attendis donc les 5 minutes réglementaires, histoire de laisser aux quelques retardataires chroniques le temps d'une arrivée en trombe... Que nenni : je serai donc esseulé !
Pour paraphraser Salvatore Adamo -"Avez-vous vu un barbu sans barbe", avez-vous vu un adjudant sans troupe ? Il ne sera pas dit que je joue la "dégonfle". En avant pour le départ au golf Pullman avec un petit espoir : retrouver quelques camarades de galère qui -l'idée m'en vint, un instant- auraient pu me faire la surprise d'avoir évité volontairement la clinique des Palmiers afin de mesurer ma détermination...
Bon... toujours tout seul mais déterminé plus que jamais à prouver à tous que l'on ne me décourage pas comme cela ! Comme me dit, un jour, José : "et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là !"
Me voilà donc parti sous un pâle mais franc soleil. Une chose me turlupina : pourquoi toutes ces absences ? Je passai donc en revue les raisons de ces absences :
- des estomacs barbouillés après une série "réveillonnesque" ? Sans doute mais cela est une histoire déjà ancienne et l'on se remet de ces frasques aussi rapidement qu'on y a plongé...
- le temps ? Certes, les pluies diluviennes et les vents "ouraganesques" ont pu décourager nos ouailles... Mais, la météo annonçait justement une accalmie de bon aloi... et le risque d'une petite ondée peut être maîtrisé par un petit impair glissé dans un sac à dos. Combien de marches pluvieuses avons-nous endurées avec l'ami José ? De ce temps-là, la pluie n'était pas un obstacle à nos rencontres pédestres...
- un petit lit douillet bien au chaud, suffisant pour éprouver une faiblesse ? Allons, allons... on peut comprendre !
- des "expatriés hexagonaux" non rentrés au bercail ?
... un peu de tout ça, en vérité.
L'océan était à marée haute, l'adjudant sans troupe décida en conséquence de conquérir la forêt. Il s'aperçut bien vite que la tempête avait fait son oeuvre et le parcours devint vite "à obstacles" ! Des arbres couchés barrant les chemins détrempés : un spectacle dantesque ! Pourtant le "petit marcheur" ne s'en laissa pas compter, lui qui avait dû interrompre ses courses folles durant 15 jours d'ITT -un genou récalcitrant- puis un mois supplémentaire de festivités. Il couvrit, malgré les obstacles qu'il fallait enjamber les 9 km 700 du parcours qu'il s'était imposé en 01 heure 53 ! Pas mal pour un début d'année !

DEGANS Alain

Messages : 882
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum