16 novembre - Marche à Jorf Lasfar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16 novembre - Marche à Jorf Lasfar

Message  Marie Françoise le Mer 16 Nov 2016, 6:02 am

Jean ne s'y était pas trompé qui y avait vu un "bon coup" pour enrichir sa collection déjà pléthorique de beaux clichés. Armé de son appareil photos, il n'aurait voulu ne manquer cette "première" pour rien au monde. En fait de "première", il s'est plutôt agi de "générale" tant on se serait cru en reconnaissance de parcours. Fort heureusement, un jeune du douar visité se mua bénévolement en guide averti et heureux de nous faire découvrir son chez lui  -des vues dominantes sur l'océan, sur Jorf, sur la vie simple mais souriante de gens humbles- heureux également que nous nous extasions sur ce qui lui est cher...

Nous étions partis à 11 pour une belle et nouvelle promenade que le soleil sublima... A deux pas du "Relais", un lieu que chacun connaît pour y avoir déjeuner, nous prîmes le chemin qui mène jusqu'au douar perché sur le plateau dominant la mer. Longue montée mais effectuée avec entrain... Rencontres de gens surpris de notre visite en ce lieu où sûrement aucun européen n'a mis les pieds depuis des lustres... Accueils souriants... et cette myriade d'enfants sortis "d'on ne sait où", vite attirés par l'oeil électronique de l'appareil de maître Jean mais surtout par la distribution de bonbons que celui-ci ne manque pas de leur donner à tel point qu'il est vite assailli -le "téléphone arabe" même chez les plus jeunes, ça marche !

Au passage, on nous invite à venir prendre le café ou le thé que nous sommes obligés de refuser poliment indiquant que nous n'avons pas le temps et promettant -promesse de gascon ?- de répondre favorablement à ces invitations à notre prochaine visite... pare que, oui, c'est décidé : il y aura une prochaine fois et sûrement bien davantage.

Jean s'est attardé, heureux d'être parmi ces gens à la gentillesse inégalée... pourtant, Jean était pressé ce jour : quelques agapes l'attendaient à midi et je ne suis pas sûr qu'il ait été à l'heure chez ses hôtes d'un jour. Peut-être, d'ailleurs, a-t-il dû, comme le curé de Cucugnan un soir de Noël, renoncer à toutes les bonnes choses que ses hôtes lui avaient préparées...


Marie Françoise

Messages : 2077
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum