05 et 06 novembre - Balade sur L'ourika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

05 et 06 novembre - Balade sur L'ourika

Message  Marie Françoise le Lun 07 Nov 2016, 10:19 am

Avec nos amis Francine et Gérard, nous avions décidé de passer le weed end dans la vallée de l'Ourika avec un but bien précis : assister à la cueillette des crocus propres à conditionner le safran. C'est en effet la saison qui dure à peine les trois premières semaines de novembre. Arrivés en début d'après midi, samedi 05 novembre, nous avons pris le chemin de la safranière et assisté à la séparation des filaments de la fleur et à son séchage, nous promettant de revenir le lendemain matin entre 07 heures et 09 heures 30... Nous donnons, ci-dessous, les méthodes de culture employées pour le safran de l'Ourika, "l'or rouge" ::

•   Le crocus Sativus est parfaitement bien adapté aux sols à faible pluviométrie.
•   Au mois de septembre, on enterre les bulbes de gros diamètre, selon une technique précise, sur des carrés de     6m x 6m,  dimensions dictées par  l’irrigation gravitaire, mode d’irrigation  spécifique,  autrefois très répandu      au Maroc.
•   La production ne débute que l’année suivante, elle  est maximale la 3ème année puis elle régresse après.
    Au bout de cinq récoltes le bulbe doit être déplacé.
•   suivent les 4 longs mois de dormance estivale qui court d’avril à fin août , et l'irrigation reprend début     septembre.
•   Un désherbage mécanique est fait la première fois, 3 semaines avant l’apparition des fleurs.
•   La floraison commence en automne, vers le 20 octobre, et dure approximativement vingt et un  jours.

•   La cueillette se fait au petit matin, fleur fermée pour éviter le  traumatisme des stigmates, et leur détérioration par      la lumière et  l’air.
•   L’émondage est fait immédiatement après la cueillette; seul le stigmate « rouge sang » est prélevé sans     aucune impureté.
•   Le séchage est une étape essentielle, il se fait  immédiatement après l’émondage, le Safran frais doit perdre les    4/5 de son poids  (son taux d’humidité doit être au alentour de 12%).
•   Pour que le Safran soit prêt à livrer son incomparable arôme, il faut attendre 21 jours après sa cueillette et son      séchage, une multitude  de réactions chimiques se produisant pendant ce temps avant  d’aboutir aux principes      actifs propres à cette épice naturelle.
•   Après le séchage, le filament du Safran se révèle doux au toucher,  fléxible et non cassant.
•   Le bulbe de crocus Sativus planté à Tnine Ourika provient du Maroc uniquement, de  la région de Taliouine ou     sa présence est attestée depuis plus de 4 siècles.

Naturellement, nous sommes revenus le 06 novembre et nous avons assisté à la cueillette avec les explications du maître des lieux.  Puis, nous avons occupé notre journée en faisant découvrir à nos amis l'écomusée berbère que nous avions eu l'occasion de visiter lors d'un précédent voyage, écomusée où il nous a été expliqué la signification des tapis berbères, véritables livre ouvert transmettant aux jeunes époux les désirs des parents qui offrent ces tapis. Egalement, nous avons visité le jardin aromatique où sont cultivés des plantes pour leurs qualités médicinales.

Nous avons également retrouvé avec plaisir, la vallée parallèle à la vallée de l'Ourika, l'Oukaïmeden et avons constaté que la station de ski était pratiquement déserte, la neige n'ayant fait encore son apparition que sur le hauteurs...



Marie Françoise

Messages : 2110
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum