22 décembre - Marches croisées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22 décembre - Marches croisées

Message  Marie Françoise le Mar 22 Déc 2015, 4:47 am

Biscarrosse : "sur la plage abandonnée..."


... coquillages et crustacés"...
Toujours le soleil qui incite à "l'aventure... Donc, ce sera Biscarrosse-plage, une plage abandonnée et qui contraste avec les affluences record constatées chaque été. Pas un papier qui traîne, pas la moindre bouteille délaissée par quelque baigneur aviné... Quel contraste avec la plage jdidie ! Mais à la réflexion, je trouve même que cette plage biscarrossaise est asceptisée, presque sans âme... On sent bien que ce sable immaculé a été rapporté pour faire face aux dégâts causés par les tempêtes. La protection de la dune, outragée par les intempéries, est un signe : la main de l'homme qui lutte contre les éléments. Je me dis que cette lutte est perdue d'avance : la nature reprend toujours ses droits.
Tout à coup, alors que j'admire l'Océan et me dis qu'au même moment mes collègues restés "au pays" ont à 2000 kilomètres de là, le même spectacle, je m'aperçois subitement que je suis suivi... Le marcheur solitaire aurait-il fait un adepte ? Pas moyen de me débarrasser de cet intrus qui a fait son apparition et qui ne me lâche désormais plus... J'accélère et constate qu'il en fait autant...
Je ne peux tout de même pas engager avec lui un pugilat qui tournerait sûrement à son avantage : pensez, sa taille impressionnante ne m'incite pas à ce genre de combat d'autant plus qu'il est peut-être plus jeune et donc plus vif et vigoureux que moi. Je me retourne et mes sueurs froides cessent immédiatement : ce n'est que mon ombre !
Continuant mon chemin, je rencontre quelques promeneurs et m'amuse à la vue d'un cycliste surfant avec les vagues...
Je quitte, un peu à regret, la plage et m'enfonce dans la forêt alentour. Mais, décidément, je n'ai qu'une obsession : revenir vers ce panorama. Après une incursion sous les pins, mes pas me guident à nouveau sur la plage. Des surfeurs tentent quelques figures mais la mer ne s'en laisse pas conter !
Retour au point de départ après 8 km 100 et 1 h 32.
El Jadida : sur le temps présent et à venir...

Jean-Claude Baudais a écrit:
A partir de ce 22 décembre, les jours vont se rallonger. Le solstice d'hiver nous achemine vers la nuit la plus longue de l'année mais donnera ensuite lieu à un allongement continu, quoique timide au début, de la durée du jour. Pour positiver, écrivons que nous prenons la direction du printemps !
Pour l"heure hivernale, sur les terres africaines, la brume règne en maître et a bien du mal à se lever. Les quatre marcheurs, coutumiers de l'itinéraire, ne se perdent pas et effectuent un parcours sans faute.

Alain dit : "à chacun ses élucubrations"


Marie Françoise

Messages : 2076
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum