07/10 - journée marche plaisir à Boulaoune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

07/10 - journée marche plaisir à Boulaoune

Message  DEGANS Alain le Mer 07 Oct 2015, 4:25 pm

Le soleil était écrasant de chaleur... Les murailles de la kasbah de Boulaouane, soudain apparues dans une dernière tentative d'oubli, splendides, imposantes, endormies... L'oued Oum Rbia (toujours "la Mère du Printemps" !) au pied du colosse de pierre, dont les eaux sont tumultueuses nourricières des agrumes... Oranges, citrons, mandarines, figues... Je me surprends au souvenir d'un jour chaud où, nous promenant dans ces fossés du château, nous rencontrâmes, mon épouse et moi, un jeune couple marocain qui accompagné de leurs deux enfants, venait de cueillir de belles oranges, et du don qu'il nous fit de deux magnifiques oranges aussi grosses que "les pêches de mon grand-père" (clin d'oeil à une scène de mon enfance mainte fois racontée à mes proches et qui laisse toujours dubitative, Monique, ma soeur aînée...).

Etait-ce le site exceptionnel et à chaque fois changé de la kasbah, ou bien la perspective d'un repas convivial et sans chi-chi au restaurant de l'ami Mustapha à Ouled Frej qui avait ainsi décidé 21 marcheurs-promeneurs à tenter "l'aventure" ?

Boulaouane : je me plais à imaginer le rêve de conquête du sultan Moulay Ismaïl, le contemporain de Louis XIV, qui fit de ce monarque sanguinaire et cruel, l'un des plus puissants souverain marocain. Je me plais à imaginer le sultan amoureux faisant promesse à sa bien aimée de toutes les terres lui apparaissant du sommet d'une des tours de la kasbah... Légende, sûrement... mais 4 épouses, 500 concubines et plus de 1 700 enfants dénombrés, il faut croire que ce roi fut pour le moins "actif" en matière de démographie...

Boulaouane faisait partie d'un dispositif de défense territoriale : 79 kasbahs dont la plupart n'ont pas résisté aux affres du temps... Boulaouane, grandeur et décadence... On espère, on nous fait espérer une politique de restauration qui ne vient jamais...  

Enfin, comme je l'ai indiqué, la journée s'est terminée chez l'ami Mustapha, toujours avenant et qui nous reçoit toujours avec sa gentillesse... La salle a beau être petite, occupée par une clientèle buvant nonchalamment son thé, Mustapha trouve toujours moyen de nous loger... souvent en délogeant ces consommateurs qui n'en finissent pas de prolonger leur rêve devant une tasse fumante...

De la journée, retenons quelques souvenirs au travers de la vidéo ci-dessous :


DEGANS Alain

Messages : 817
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum