22 mai - Le rond point de Mazagan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22 mai - Le rond point de Mazagan

Message  Marie Françoise le Ven 22 Mai 2015, 8:06 am

C'était donc la dernière d'Isabelle et Claude dont le départ pour se ressourcer dans l'haxagone est imminent. Ils vont retrouver ainsi une peu de civilisation dans un cadre aseptisé. Toutefois, nous les soupçonnons d'avoir une autre pensée : ils repartent au volant de leur « camion » -entendez par là, de leur camping car- et nous avons quelques espoirs que leur retour sera triomphalement salué par leurs nouveaux et intéressés amis marcheurs qui savent apprécier à sa juste valeur le rosé bordelais bien frais... Allons, avouons le : nous rêvons d'un camping-car chargé jusqu'à la gueule de caisse de rosé bordelais !

Ceci dit à toute fin utile, le parcours du jour démarra sous le regard quelque peu soupçonneux de la maréchaussée qui avait investi les lieux... Quittant le rond-point de Mazagan, nous prîmes le premier sentier sous notre gauche, laissant la forêt d'eucalyptus et le chantier du futur palais des congrès sur la droite. Un nouveau parcours pour la presque totalité des marcheurs... un parcours pour asseoir définitivement l'autorité du « petit chef » qui démontrera qu'il garde « sous la semelle » quelques « inédits » appris lorsqu'il était un élève studieux et attentif aux cours du Maître José...

Nous venions de quitter au rond-point de Mazagan la nationale, et la voici qui réapparaissant... Nous la traversâmes et nous nous dirigeâmes vers Haouzia tachant de longer au mieux les « barbelés » de la clôture du complexe touristique, espérant une « trouée » qui nous aurait permis d'entrée dans le domaine privé. Malgré nos efforts et nos recherche, nous n'eûmes pas satisfaction : manifestement, une réparation récente des « filets » protecteur de la propriété privée ruinait nos espoirs... Nous n'eûmes même pas la satisfaction de découvrir le « hamac de José », une sorte de petit lit en fil de fer découpé dans la clôture et qui avait permis, jadis, à notre grand Maître un somme réparateur sous le crépitement des appareils photos, immortalisant ainsi un fait historique !

Nous arrivâmes sur la plage sans avoir trouvé un « bab » qui eut pour effet de raccourcir quelque peu notre parcours. Remontant vers les bâtiments du complexe, nous le longeâmes sur la plage et pénétrâmes sur son domaine pour entamer aussitôt la dernière ligne droite vers la sortie et notre retour sur le rond-point. Nous avions parcouru 10 km en un « train de sénateur » (dixit, Claude) : 2 h 13...


Nos pandores avaient l'air de s'ennuyer quand, sous nos yeux, une belle voiture effectua un dépassement périlleux et en tout cas interdit pas le code de la route mais des plus classique au Maroc : chevauchement de la ligne blanche continue. La verbalisation était donc inévitable... les palabres commencèrent : on négocie toujours au Maroc ! Visiblement, le pandore semblait intraitable mais notre chauffard, bien costumé, usait de tout son charme de négociateur pour emporter le « bout de gras »... Naturellement, nos connaissances en darija se limitant à « bonjour », « bonsoir », nous ne comprenions rien à la conversation animée... mais ce que nous perçûmes, c'est que l'agent verbalisateur, sensiblement « bachichsphère », semblait plutôt gênait par notre présence : fallait tout de même montrer à ces « estrangers » que les flics marocains sont intransigeants... ça s'éternisait et il était 12 h 30... le coucous n'attend... les estomacs également ! Nous partîmes donc, et la conversation entre nos deux protagonistes, qui se déroulait maintenant dans un endroit plus à l'écart -la voiture officielle de la maréchaussée- nous sembla prendre un tour plus discret. On n'affirme rien, on veut croire seulement que le chauffard a écopé, comme il se doit, d'un PV de 700 dirhams et d'un retrait de 2 points sur le permis de conduire...

Marie Françoise

Messages : 2077
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum