31 mars - 25 kilométres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

31 mars - 25 kilométres

Message  Marie Françoise le Mer 01 Avr 2015, 7:05 am


Marie Françoise

Messages : 2110
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31 mars - 25 kilométres

Message  DEGANS Alain le Mer 01 Avr 2015, 7:14 am

Tout ce qu'El Jadida compte de marcheurs émérites était rassemblé à l'heure de l'appel au rendez-vous habituel de la clinique des Palmiers. C'était un grand jour annoncé à corps et à cris... Même José, notre maître à tous, avait tenu à faire un plaisir immense à sa joyeuse troupe... "une si longue absence" nous l'avait relégué à un lointain souvenir... Mais sa présence nous fit revivre les heures heureuses et si conviviales que nous avons passé ensemble. Merci à ces "grands patrons" marseillais qui ont refait le bonhomme. "Bon pied, bon oeil" : un moteur qui démarre au quart de tour et surtout des bielles refaites à neuf. D'ailleurs, José nous montra qu'à peine deux mois après son opération, la démarche a repris son rythme de jeunesse. Naturellement, il ne s'agissait pas de tout casser pour une première marche à la tête de ses troupe, le moteur est encore en rodage... et, certainement avec un petit pincement au coeur et l'envie de vivre avec nous de nouvelles aventures, il nous laissa disparaître dans les brumes matinales vers notre destination du jour.

Nous avions annoncé une journée de marche de 25 km... A l'arrivée, le compteur donna son verdict : 26 km effectués en 5 heures pile !

Le soleil, commandé dans une belle prière du matin par Bahija à qui Joris et Alain avaient donné la consigne, se manifesta et les onze marcheurs profitèrent avec bonheur de la plage d'Haouzia où ils croisèrent des chevaux et leurs montures, eux aussi enthousiastes à l'idée d'un ciel bleu et d'une mer calme. Les pêcheurs, confortablement installés dans leur fauteuil et attendant qu'un "gros" vienne se prendre à leur hameçon, contemplaient ce bataillon se ruant, à l'image de Don Quichotte, à l'assaut d'un virtuel moulin à vent... En fait, nous approchions de notre fameux "vaisseau fantôme", première étape volante...

Alain filmait, parfois à ses risques et périls, oubliant que la plage de sable révèle quelques traîtres rochers : le métier de cameraman, est décidément "à risque", exigeant quelques travellings arrière. Une situation inconfortable peut ainsi se créer : les "quatre fers en l'air"... Les "novices", Isabelle et Claude, tenait bien le choc... José et Pascale profitèrent d'un moment d'inattention pour se glisser dans les salons du Pullman que nous venions de dépasser : ils nous dirent, par la suite, avoir goûter un délicieux thé à la menthe... Ninon, Bruno et Jean-Louis tenaient "la bavette", mais n'arrivaient nullement à supplanter Joëlle dans cet exercice...

Après un rapide retour sur le Pullman (8ème kilomètre), nous "affrontâmes" les frondaisons de la forêt d'eucalyptus où nous croisâmes une groupe de 4 marcheurs menés par Christian et Françoise et qui en terminaient avec leur joyeuse "aventure"... Mais nous n'avions pas le temps de discuter "de la pluie et du beau temps" : Joris veillait au grain !

Et tout s'accéléra... l'heure tournait et les estomacs commençaient à crier famine... En fin, la mi-temps attendue arriva : les voitures étaient là, à portée de mains... et Pascale et José, rentrés du Pullman, attendaient la troupe assoiffée... Madeleine, rentrée tout droit du Casino de Mazagan et de ses machines à sous, exprimait sa satisfaction d'avoir, une fois de plus, "fait sauter la banque"...

Repas jovial... sauf pour Joëlle, attendant son époux de Jacques, chargé de l'intendance... et l'intendance n'avait pas l'air de suivre ! Mais des âmes charitables lui permirent d'attendre l'arrivée de son repas...

Nous sommes repartis vers 13 h 30, comme les "forçats de la route", requinqués par les mets ingurgités et les boissons pas toujours halal, il est vrai... La moyenne s'en fit ressentir, la surmultipliée était à l'honneur... Pascale s'amusa avec l'appareil photos qu'Alain, occupé avec sa caméra, lui avait confié... Aussi, ai-je quelques hésitation à vous laisser découvrir des clichés quelques peu... érotiques ! Enfin bon... pour cette fois, la censure ne fera pas son office...

Après avoir atteint le rond-point de Mazagan, nous avons tourné une boucle à travers le chantier du futur parc des expositions... un classique pour nous. Au retour, Pascale, toujours elle, peut-être à l'image d'Anne, nous proposa un "itinéraire alternatif", longeant la route nationale "mais pas longtemps, une soixantaine de mètres" nous affirma-t-elle... Enfin... des mètres de Marseille (1 mètre marseillais = 20 mètres)... C'est dans cette partie du parcours que Ninon eut une soudaine envie d'imiter Alain : "quatre fers en l'air"... Le parcours s'achevait, Bahija, toujours à la recherche d'idées neuves et mettant toujours la "barre un peu haute", exprimant le désir d'une marche de 25 km chaque fin de mois...

(vous pourrez consulter les photos réalisées par Pascale... Un film, actuellement au montage, vous sera présenté dès qu'il sera prêt à la diffusion : nous vous informerons de sa publication)

DEGANS Alain

Messages : 860
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum