06/03 - marche sportive à Sidi Bouzid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

06/03 - marche sportive à Sidi Bouzid

Message  Marie Françoise le Ven 06 Mar 2015, 6:25 am

"Perdus de vue"... corps, son et âme...

Mais commençons par le commencement !

La brume envahissait le parking du "Requin bleu" à Sidi-Bouzid lorsque les 18 marcheurs du jour se retrouvèrent pour de "joyeuses festivités"... Un départ laborieux, s'en doute cette brusque et soudaine apparition du soleil en fut la cause : émerveillés par cette prise de pouvoir du le "maître des cieux", nous eûmes une terrible envie de nous dorer à ses rayons... Tout à coup, Jean-Louis me glissa à l'oreille une de ses piques dont il a sûrement le secret : "c'est quoi, aujourd'hui, une marche du mercredi ou une marche du vendredi ?" Vexé d'avoir été pris en flagrant délit de paresse sportive, je changeai de cadence et bien vite le groupe se scinda... Les plus téméraires au bout de la plage de Sidi-Bouzid -"la Saint-Trop marocaine"- se lancèrent dans l'escalade des rochers longeant l'Océan... Les quatre échappés du jour prirent le large... enfin, quand je dis "le large",, ce n'est que façon de parler parce que en ce temps de fortes marées, il ne fait sûrement pas très bon de "prendre le large"...

Tout le long du parcours, soleil et brume se disputèrent la primauté de l'atmosphère, tantôt le soleil prenait l'ascendant, tantôt la brume épaisse nous cachait la visibilité de nos "arrières"... Le groupe de tête décida, à l'entrée de Moulay-Abdallah, de retourner vers le point de départ en prenant le même chemin, c'est à dire celui de la plage. Ainsi, avions des chances de retrouver nos collègues retardés pour mettre fin à leur supplice. C'était sans compter sur la brume qui, décidément, nous joua un mauvais tour. Ne les croisant pas, nous eûmes l'idée qu'ils pouvaient déjà avoir rebroussé chemin. Nous accélérâmes notre marche dont le rythme était déjà passablement élevé. Nenni, pas de "collègues" à l'horizon. La brume nous aurait-elle joué un mauvais coup ? Tout juste ! Nous arrivâmes les premiers et je fus la risée de mes compagnons d'échappée. "Perdus de vue" et quelques ennuis en perspective : 14 "disparus" sur 18 marcheurs au départ, le pourcentage de perte est bien supérieur aux normes militaires !

Après quelques minutes d'angoisse, voilà qu'apparaissent un peloton morcelé... Ouf ! ce soir je ne coucherai pas au "gnouf" !


Marie Françoise

Messages : 2110
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum